skip to Main Content
Chine – Clichés de Hong-Kong

Chine – Clichés de Hong-Kong

Hong-Kong était l’ancien joyau de la couronne britannique et la porte d’entrée de l’immense empire de Chine. Au départ un simple petit port de pêche sur la rive orientale de la rivière des Perles, la ville surnommée le « port aux parfums » est aujourd’hui une ville aux mélanges subtils entre la culture britannique et chinoise.

L

es gratte-ciels sont partout, où que l’on pose le regard. Il faut lever la tête au ciel pour pouvoir quitter la forêt de métal et trouver une parcelle de couleur bleutée. Seuls quelques rayons de soleil parviennent de la canopée jusqu’aux rues en contrebas en rebondissant sur les surfaces infinies en verre. Il n’y a qu’aux alentours de midi que le soleil arrive directement à éclairer les endroits les plus sombres de la ville. Dans certaines rues, les petites échoppes sont alignées les unes à côté des autres dans une mosaïque infinie de couleurs et de panneaux publicitaires. Une anarchie entrecoupée d’immenses boulevards où circulent les très populaires bus et tram à deux niveaux.

Hong-Kong est sans aucun doute l’une des villes les plus densément peuplées au monde, victime de son succès. Pourtant, la tentaculaire jungle d’acier et de béton ne s’étend pas partout. Aux alentours de Hong-Kong, dans les nouveaux territoires, de petits villages de pêche subsistent ainsi que toute une partie relativement sauvage, avec ses plages, ses collines et ses forêts, etc. Des lieux que la plupart des touristes ne connaissent pas, car assez éloignés du centre-ville. Il faut rester plusieurs jours pour vraiment pouvoir profiter de l’autre facette de Hong-Kong, sauvage et rurale. Comme des petits secrets que seule la population locale connait. L’âme de Hong-Kong réside dans ces endroits, et il n’est pas difficile de s’imaginer comment était la ville autrefois grâce à ces lieux « cachés ». Malheureusement, l’attrait des nouveaux territoires est grandissant tant l’île de Hong-Kong est surpeuplée, et se voient eux aussi gringotter d’année en année au profit de tours d’habitation plus hautes les unes des autres.

Tous les soirs à huit heures, le plus grand spectacle de son et lumière permanent du monde est organisé à Victoria Harbour. Pendant une dizaine de minutes, le spectacle illumine entièrement la ville de mille feux, donnant à la jungle de gratte-ciels un certain charme finalement.

Photographie

Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Portfolio - Hong-Kong vers le ciel
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong
Chine – Clichés de Hong-Kong

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top
Rechercher